Partition iPad Partition iPad Partition iPad Partition iPad

Sonates de Scarlatti

Par Muzibook Publishing.

Domenico Scarlatti (1685-1755) a composé pas moins de 555 sonates pour clavier connues et référencées dans le catalogue de ses oeuvres établi par Ralph Kirkpatrick dans les années 40. Elles sont aujourd'hui hautement considérées des pianistes, tant pour la richesse de leur sonorité que pour la grande technique d'interprétation qu'elles requièrent. Les sonates de Scarlatti sont pour la plupart composées en un seul mouvement de structure binaire dans un style empreint de la plus grande originalité. Les présentes publications constituent la première édition moderne des Sonates de Scarlatti adaptée aux nouveaux usages et supports de lecture. Chaque sonate a été réalisée à partir des sources originales et manuscrites lorsque celles-ci étaient disponibles.

Essercizi per gravicembalo

Les trente premières sonates référencées dans le catalogue Kirkpatrick (K 1-30) furent publiées pour la première fois sous le titre Essercizi per gravicembalo à Londres en 1738-39. Scarlatti dédia cet ouvrage au roi Jean V de Portugal qui l'avait fait venir à Lisbonne pour y enseigner le clavecin à sa fille Maria Barbara, plus tard devenue reine d'Espagne. Bien que la plupart de ces pièces aient toute leur place en concert - certaines d'entre elles exigeant une grande virtuosité - leur objet didactique est cependant clairement défini dans l'introduction du compositeur : «Lecteur, que tu sois dilettante ou professeur, ne t'attends pas à trouver dans ces compositions une intention profonde, mais le jeu ingénieux de l'art, afin de t'exercer à la pratique du clavecin. Je n'ai recherché dans leur publication, ni l'intérêt, ni l'ambition, mais l'utilité...» Ce recueil sera le seul ouvrage publié avec la participation de Scarlatti. Les autres sonates sont restées à l'état de copies manuscrites durant sont vivant, ou on fait l'objet de publications non supervisées ou autorisées par lui.

Sonate K. 1, en fa majeur - Allegro

Sonate K. 3, en la mineur - Presto

Sonate K. 8, en sol mineur

Sonate K. 9, en ré mineur - Allegro

Sonate K. 27, en si mineur - Allegro

Sonate K. 30, en sol mineur (Fugue) - Moderato

Manuscrits de Venise et Parme

Les principales sources manuscrites collectant l'essentiel des sonates pour clavecin de Scarlatti ont été retrouvées à Venise et Parme sous forme de copies. Le manuscrit de Venise, qui regroupe 15 volumes de 496 sonates datant de 1742 à 1749, fut acheté par la Bibliothèque Marciana en 1835 à la noble famille Contarini de San Benedetto. Ces manuscrits resteront inconnus du public jusqu'à leur découverte par Ralph Kirkpatrick qui suppose que ces volumes appartenaient à la reine Maria Barbara, la fille du roi Jean V de Portugal et qu'ils ont été amenés en Italie par le célèbre castra Carlo Broschi, connu sous le nom de Farinelli, auquel la reine aurait cédé tout le matériel de musique qui lui appartenait. Le manuscrit de Parme regroupe quant à lui 15 volumes de 463 sonates copiées entre 1752 et 1757. Il est aujourd'hui la propriété de la Bibliothèque Palatina et conservé au Conservatoire de Parme.

Sonate K. 63, en sol majeur - Allegro

Sonate K. 69, en fa mineur

Sonate K. 87, en si mineur (Fugue)

Sonate K. 159, en do majeur - Allegro

SOnate K. 198, en mi mineur - Allegro

Sonate K. 208, en la majeur - Adagio e cantabile

Sonate K. 254, en do mineur - Allegro

Sonate K. 309, en do majeur

Sonate K. 380, en mi majeur - Andante commodo

Sonate K. 415, en ré majeur - Allegro

Sonate K. 425, en sol majeur - Allegro molto

Sonate K. 430, en ré majeur - Non presto ma a tempo di ballo

Sonate K. 466, en fa mineur - Andante moderato

Sonate K. 477, en sol majeur - Allegrissimo

Sonate K. 481, en fa mineur - Andante e cantabile

Sonate K. 511, en ré majeur - Allegro

Sonate K. 513, en do majeur (Pastorale) - Moderato

Sonate K. 517, en ré mineur - Prestissimo

----------------------------------------------------------------------------------------------------

> Pages annexes