Nocturnes de Chopin

Par Muzibook Publishing.

Les 21 Nocturnes de Chopin sont considérés comme l'un des sommets de la musique pour piano seul et occupent une place importante dans le répertoire d'étude et de concert contemporain. Ce genre musical qui avait déjà été développé auparavant par le compositeur irlandais John Field a probablement influencé l'écriture de Chopin. Les dix-neuf premiers nocturnes composés entre 1827 et 1847 furent publiés du vivant du compositeur. Les deux autres, incluant le fameux Nocturne n° 20 ''Lento con gran espressione'' le seront à titre posthume. Les premières éditions des Nocturnes de Chopin ont été la base de travail pour la réalisation des présentes publications.


Éditions séparées


Recueils de Nocturnes


Nocturnes op. 9

Les trois Nocturnes opus 9 furent composés en 1830-31 et publiés à Leipzig en 1832, puis en 1833 chez les éditeurs Wessel (Londres) et Schlesinger (Paris). Ils sont dédiés à Marie Pleyel, pianiste et femme de l'éditeur Camille Pleyel. Bien qu'il soit souvent classé ainsi, le Nocturne en si bémol mineur op. 9 n° 1 n'est pas réellement la première oeuvre de Chopin sous cette forme. Le compositeur avait déjà écrit trois ans plus tôt, en 1827, le Nocturne en mi mineur qui ne sera publié qu'à titre posthume comme op. 72 n° 1 en 1855. Le Nocturne en mi bémol majeur op. 9 n ° 2 — très probablement l'une des œuvres les plus célèbres de Chopin — est aussi l'un des Nocturnes de cet opus les plus imprégné du style de son prédécesseur John Field.

Nocturne n° 1, en si bémol mineur - Larghetto

Nocturne_op_9_no_1

Nocturne n° 2, en mi bémol majeur - Andante

Nocturne_op_9_no_2

Nocturnes op. 27

Les deux Nocturnes opus 27 furent composés en 1835 et dédiés à la Comtesse d'Apponyi, femme de l'ambassadeur d'Autriche en France.

Nocturne n° 8, en ré bémol majeur - Lento sostenuto

Nocturne_op_27_no_2_en_preparation

Nocturnes op. 48

Les deux Nocturnes opus 48 furent composés en 1841 et publiés l'année suivante en 1842. Ils sont dédiés à Mlle Laure Duperré.

Nocturne n° 13, en do mineur - Lento

Nocturne_op_48_no_1_en_preparation

Nocturnes op. 55

Les deux Nocturnes opus 55, le quinzième et seizième de ses nocturnes, furent composées entre 1842 et 1844 puis publiés en Août 1844. Chopin les dédia à son élève Jane Stirling. Le Nocturne en fa mineur op. 55 n° 1 — qui figure au répertoire de nombreux pianistes — compte sans le moindre doute parmi les plus belles pages jamais écrites par le compositeur.

Nocturne n° 15, en fa mineur - Andante

Nocturne_op_55_no_1

Nocturne op. 72

Le Nocturne en mi mineur op. 72 n ° 1 fut composé en 1827. Il est le premier des nocturnes écrits par Chopin, mais ne sera publié qu'à titre posthume en 1855 chez les éditeurs Schlesinger (Berlin) et Meissonnier (Paris).

Nocturne n° 19, en mi mineur - Andante

Nocturne_op_72_no_1

Nocturne en do dièse mineur

Composé au printemps 1830, le nocturne en do dièse mineur — Lento con gran espressione — est devenu l'un des nocturnes de Chopin les plus joués depuis la sortie du film à succès «Le Pianiste» de Roman Polanski. Il doit son appellation de nocturne à la soeur de Chopin, Ludwika, et fût publié pour la première fois en 1875 chez l'éditeur Leitgeber en Pologne.

Nocturne n° 20, en do dièse mineur - Lento con gran espressione

Nocturne_en_do_diese_mineur

Nocturne en do mineur

Le Nocturne en do mineur fut composé en 1837 et publié pour la première fois à titre posthume en 1938 chez l'éditeur Towarzystwo Wydawnicze Muzyki Polskiej à Varsovie.

Nocturne n° 21, en do mineur

Nocturne_en_do_mineur

----------------------------------------------------------------------------------------------------

Coffret_piano_chopin_edit_page_banner

> Pages annexes du compositeur